Rechercher

L'or et l'ambre

De la béatification de la maternité, vision esthétisante et édulcorée à la représentation d’un corps mutant, cru, monstrueux comme dans les travaux d’une Louise Bourgeois ou de l’artiste M.M. Pérez Bravo (voir son autoportrait de femme enceinte), c’est un espace moins extrême que j’ai tenté d’explorer.

La précision, l’exigence et l’attention donnée aux modèles portés par un moment si particulier de leur vie ont guidé ma composition. Couleurs et lumières servent les symboliques à l’oeuvre.

Ici, le corps de la femme transformé(e) est simultanément écrin et bijou; réceptacle d’un trésor à défendre et objet de dignité, de noblesse et d’orgueil. Son ventre, mi arme, mi bijou, est hérissé de piquants d’or qui en soulignent la rondeur et le protègent. La pose guerrière du couple est comme une fière mise en garde que le poing martial de l’homme renforce, l’or unifiant leurs corps.

De l’exhibition à la protection, le clan primitif se construit en famille pour fonder l’humanité. 


177 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

©2019 by Olivier Claverie Photographe / Image.